jeudi 21 mars 2019

Petit reportage.

Cimetière de Picpus - La Fayette : reportage.

Le cimetière de Picpus est un des deux cimetières privés de la ville de Paris.
Le cimetière est inscrit au titre des monuments historiques.

_JMG5277

Tout naturellement, il apparaît comme un répertoire de l’aristocratie française :
y reposent des Montmorency, des Noailles, des Gontaut-Biron, des Rohan-Chabot, des Clermont-Tonnerre… L’étude généalogique poussée de ses familles permet de déterminer un nombre important de liens entre-elles, à tel point que l’on peut parler d’un véritable cimetière familial de l’aristocratie ?

_JMG5275 CHAPELLE

Il abrite les tombes de ceux qui eurent pour point commun d’avoir un ancêtre guillotiné et inhumé à Passy, et trouve son origine dans l’installation, en 1640, du couvent des chanoinesses de Saint-Augustin (dites aussi de Notre-Dame de la victoire de Lépante), installé par Louis XIII. De cette première implantation, il reste un pavillon de cette époque ainsi que quelques vestiges de la chapelle. Le couvent fut fermé et déclaré bien national à la Révolution. C’est parce qu’il avait la particularité d’être placé à proximité de la place de la Nation, où la guillotine fut érigée du 13 juin au 27 juillet 1794, que le terrain fut choisit pour devenir un cimetière.

 _JMG5291 _JMG5290

En effet, c'est ici que furent jetés pêle-mêle dans des fosses communes les corps et les têtes de 1306 victimes innocentes de la Grande Terreur qui s'est déroulée du 14 juin au 27 juillet 1794.

plaques des guillotinés

800px-Fosses_communes_de_Picpus GROTTE CHAPELLE

Il est également connu pour abriter la dépouille de La Fayette, ancien maire de Courpalay.

Gilbert_du_Motier_Marquis_de_Lafayette _JMG5271

 _JMG5285
      Le drapeau américain y flotte toute l'année.

à suivre ...

Posté par nitrox50 à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]